Participer à une foire internationale du livre : l’envoi de matériel et l’installation à la foire

Dans cet article tiré de notre guide de marché intitulé Participer à une foire internationale du livre, Catherine Mitchell vous offre des conseils d’expert sur l’expédition de votre matériel et votre installation lors d’une foire du livre.

Après la planification de votre emploi du temps, l’envoi de matériel s’agit de l’étape la plus importante dans la préparation de votre participation à une foire du livre. Peu importe le moyen de transport choisi, assurez-vous d’inclure tous les livres, catalogues, matériel d’exposition et autres documents prépublication jugés essentiels. Pensez à votre présentoir et à vos interlocuteurs, et planifiez.

Choisir quoi apporter

  • Prenez un exemplaire de chaque livre dont vous souhaitez faire la promotion – plus si avez déjà des demandes. Cette approche permettra d’économiser du temps pour faire en sorte que vos titres se retrouvent entre les mains de votre agent, éclaireur ou éditeur étranger, même si le coût de transport d’exemplaires supplémentaires peut au départ sembler onéreux. Vous aurez ainsi une longueur d’avance et offrirez à certains de la lecture pour leur retour chez eux.
  • Pour les livres à paraître qui ne sont pas encore imprimés, apportez des copies couleur des couvertures. Songez également à ajouter quelques signets, cartes postales ou autres outils promotionnels pour démontrer l’importance de vos produits publicitaires. Ces articles peuvent être distribués à la foire à titre de rappels visuels pour les éditeurs en attendant la livraison du livre, que ce soit en format imprimé ou numérique.
  • Les outils promotionnels imprimés ont encore leur utilité, même s’il est évident qu’il est devenu moins important d’en avoir de grandes quantités pour les foires du livre. N’en prenez donc pas inutilement trop. Tous et toutes sont soucieux de contrôler le poids de leurs bagages, et le papier est lourd. Si vos ressources financières permettent d’adopter les clés USB pour vos catalogues, extraits de titres principaux, notes biographiques d’auteurs et autres renseignements pertinents, ajoutez-y les outils promotionnels et assurez-vous d’apporter autant de clés USB que vous avez de rendez-vous. Sinon, encouragez simplement les partenaires éventuels à consulter votre site Web pour y trouver des liens vers vos titres en format PDF.
  • Conformez-vous minutieusement aux instructions que vous recevrez de Livres Canada Books ou de votre compagnie de transport à l’égard l’envoi consolidé. Certains pays comme le Mexique peuvent saisir les articles qui ne figurent pas sur les documents d’expédition; il est donc important d’être précis et détaillé, afin d’éviter les mauvaises surprises qui peuvent s’avérer coûteuses.
  • Si vous avez la chance d’échanger avec des éditeurs qui ont déjà participé à une ou deux foires, ceux-ci vous diront de vous assurer d’apporter dans votre bagage à main tout document essentiel. Bien que cela ne se produise que rarement, il est arrivé par le passé qu’un envoi pris en charge par un transporteur renommé ne soit livré qu’après l’ouverture de la foire ou, encore pire, ait été perdu. Les éditeurs d’expérience disposent toujours d’un plan B. Prendre avec vous sur l’avion au moins un exemplaire de votre catalogue et tout titre de première importance pourrait vous sauver la mise… et la foire.
  • Lorsque vous réservez un espace au stand du Canada à l’une ou l’autre des foires, les renseignements relatifs à l’envoi consolidé organisé par Livres Canada Books sont transmis longtemps à l’avance, pour garantir que les éditeurs disposent d’un délai suffisant pour regrouper tout ce dont ils ont besoin pour la foire. Assurez-vous de bien noter ces dates butoirs, car le coût pour l’utilisation d’un autre transporteur pourrait être exorbitant.

L’installation à la foire

Bien que les tractations entourant les droits d’auteur puissent s’avérer passionnantes, sinon tout bonnement intéressantes, une foire du livre fait prendre conscience du grand nombre d’éditeurs qui existent dans le monde. Pour ceux qui y participent pour la première fois, cela peut paraître très intimidant. Il est normal de se demander si ses ouvrages, bien qu’excellents, finiront par susciter un intérêt et des ventes. Respirez un grand coup et faites confiance à vos instincts d’éditeur. Aussi, une bonne planification de son présentoir permet d’attirer l’attention sur ses livres et sa maison d’édition.

Voir ses livres parmi tant d’autres ouvrages peut s’avérer intimidant, mais c’est en fin de compte une bonne façon d’apprendre comment faire en sorte que les siens ressortent du lot. Voici quelques suggestions simples et peu coûteuses.

Des pratiques exemplaires pour l’installation

  • Bien en vue sur la couverture du livre, apposez un autocollant indiquant une distinction, que l’ouvrage soit finaliste ou gagnant. S’il n’existe pas de collant officiel, faites-en un au bureau en y indiquant correctement le libellé du prix et l’année. Munissez-vous d’une liste de tous les prix et distinctions de vos livres pour vous y référer au besoin. Qu’ils soient importants ou peu connus, les prix ou distinctions illustrent la valeur de la maison d’édition et de ses publications.
  • Comme vous ne serez peut-être pas en mesure de publiciser la vente de droits pour votre livre, assurez-vous de mettre en valeur les critiques élogieuses à l’aide de courts extraits, les plus importantes et les plus significatives placées bien en évidence. Imprimez ces extraits sur des signets préparés avant votre départ et insérés dans les livres concernés. L’intention est de rendre vos ouvrages aussi attirants que possible.
  • Certaines foires offrent des signets « NOUVEAU ! » à insérer dans les livres; vous pouvez préparer les vôtres aux couleurs vives, pour attirer l’attention. Soyez professionnels et créatifs.
  • En dépit des efforts pour mousser la vente d’ouvrages bien précis, la vente d’une collection ou d’un titre tout à fait différents se produit parfois de façon inattendue. Souriez et sachez profiter de la surprise d’une vente sans effort. Pas besoin de vous interroger sur les raisons qu’un éditeur peut avoir pour s’intéresser à un titre en particulier. L’important, c’est que la connexion s’établisse.
  • Prenez des photos de votre stand avant l’ouverture de la foire. Exploitez-les à des fins de promotion, pour montrer aux auteurs et à votre personnel, ou utilisez-les comme instrument de référence lors de la planification de la prochaine foire. Prenez aussi des photos des autres stands dont vous pourriez vouloir vous inspirer en raison de l’organisation particulière ou de l’approche novatrice en matière de promotion.
  • Prenez le temps de vous promener dans les halls d’exposition. Après tous les avis relatifs aux chaussures confortables et aux distances incroyables à parcourir chaque jour, la suggestion de vous promener peut sembler superflue. C’est cependant une pratique qui en vaut la peine, peu importe votre niveau d’expérience des foires. Prévoir à cet effet une période spécifique à votre emploi du temps est recommandé, soit le deuxième jour en après-midi ou le troisième jour en matinée, après avoir fait suffisamment de rencontres pour justifier une pause.
  • Toute promenade dans un hall ou dans une allée précise vous donnera accès à des renseignements sur les tendances du marché en matière de couvertures, de tech- niques d’impression, de sujets d’actualité et d’informations générales concernant l’établissement des prix dans les divers marchés. Si vous savez qu’un marché donné est à cibler, arrêtez-vous aux allées ou halls correspondants. Prenez des notes, que ce soit par écrit ou en gardant les images bien en mémoire. Faites-le avant d’être épuisé, car au terme de la foire personne n’a l’énergie mentale suffisante pour absorber de nouvelles informations.
  • N’oubliez pas l’éclairage. Si vous êtes installé dans un stand collectif, cela est inclus dans votre forfait. Si vous avez choisi d’avoir votre propre stand, veillez à ce que vos livres profitent d’un éclairage adéquat. Au cours des promenades recommandées, vous reconnaîtrez les stands où l’on comprend qu’il faut tout miser sur les livres pour assurer le succès à une foire.

2017-10-03 | Droits, Événements, Export, Foires du livre, Guides de marché